Collège Maxime Alexandre – Lingolsheim

Lieu : Lingolsheim

Maître d’ouvrage : CEA Collectivité Européenne d’Alsace (anc. Conseil Départemental du Bas-Rhin)

Equipe de maîtrise d’oeuvre : GBA mandataire/ OTE bureau d’études / E3 économiste / C2BI OPC + SPS

Coût des travaux : 6.129.000 €ht / surface : 7 020 m²

Opération de reconstruction totale par phases en site occupé.

Collège Maxime Alexandre – Lingolsheim

Présentation du projet

Le collège Maxime Alexandre se développe sur 7100 m de surface utile. Il est construit en lieu et place d’un ancien C.E.S en ossature métallique, en assurant la continuité de l’enseignement sur site. La conception du projet et le chantier ont dû tenir compte de possibilités de phasage contraignantes.

Une placette d’accueil a été trouvée le long de la rue principale très passante afin de protéger l’entrée des élèves, elle permet la déserte des voitures et des cars scolaires. Cette placette, ainsi que la prise en compte d’alignements existants dans la conception générale des bâtiments, participe à un traitement urbain de ce quartier de Lingolsheim. De l’autre côté le bâtiment s’aligne sur la voie ferrée en y plaçant les locaux les moins sensibles au bruit. La cour de récréation est centrale, en liaison directe avec le préau et le grand hall.

Ce collège, pour lequel le Plan d’Occupation des Sols ne permet qu’un seul étage, est constitué de deux corps de bâtiments : le premier en « U » regroupe les locaux d’une hauteur sous plafond de l’ordre de trois mètres en délimitant une grande cour de récréation. Le deuxième en légère courbe, contient tous les locaux qui demandent un volume et une hauteur plus importante : salle polyvalente, cuisine, services et dépôts et deux grands ateliers pour une section d’enseignement spécialisée.

Il va sans dire que la conception d’ensemble tente de proposer une organisation d’ensemble claire, répondant parfaitement au cahier des charges ; ainsi que des matériaux qui savent résister au temps et aux élèves. L’espace intérieur est caractérisé par une arrivée de lumière en shed qui apporte un éclairage naturel dans tous les halls et les dégagements. Son organisation, ses ouvertures vers le paysage, et les possibilités de repérage et de relations intérieures, rendent ce collège moins austère qu’il n’y paraît. Il est avant tout conçu pour rendre l’espace pratique à l’enseignement.



%d blogueurs aiment cette page :